RITMO®

Retraitement de l’Information Traumatique par les Mouvements Oculaires

C’est pour quoi ?

Un état propice à la reprogrammation des souvenirs.

La méthode RITMO®, inspirée de l’EMDR* crée un état propice à la reprogrammation des souvenirs. 

Une méthode très utile pour traiter les blocages émotionnels liés à des situations telles que : accident, deuil, agression, pensées récurrentes, rupture amoureuse, peurs, manque de confiance en soi…

Quand la simple pensée d’une situation, d’une personne, d’un mot est systématiquement génératrice de stress, d’une boule au ventre, de tensions… le RITMO® permet d’éloigner le souvenir ainsi que les images et les sensations associées créant ainsi plus d’apaisement, de soulagement, de recul… et au final, de mieux-être.

La plupart du temps, même face à une situation compliquée ou douloureuse, nous avons la capacité à « passer à autre chose ». Nous réussissons à « digérer » ce qui nous a tant mis en colère, tant déprimé, tant blessé…

Et parfois, face à une situation particulièrement insupportable et/ou inattendue, notre cerveau met tout ce ressenti sous cloche, nous permettant de faire comme si tout allait à peu près bien, une aide précieuse pour continuer à vivre malgré tout.

La contrepartie de ce système de protection, c’est qu’en figeant ce souvenir notre cerveau ne fait pas son travail de « digestion » pourtant essentiel et qui permet de séparer l’évènement traumatique des émotions qui lui sont associées. 

Alors, dès que notre cerveau identifie (de manière très inconsciente et donc totalement automatique) un élément rappelant ce souvenir traumatique (un son, une odeur, un mot, un geste, une intonation de voix…) c’est comme si toute l’expérience revenait d’un coup, avec toute l’intensité et la violence des émotions et ressentis du moment.

*Eye Movement Desensibilization and Retreatment – Véritable révolution thérapeutique de la fin du XX° siècle dans le traitement du stress post traumatique

C’est comment ?

La séance de RITMO® consiste en des stimulations visuelles, auditives et corporelles, de gauche à droite, pendant que le sujet se replonge dans son souvenir.

Peu à peu, la perception de l’évènement change, les ressentis associés devenant plus supportables, s’éloignant jusqu’à donner cette impression de dépasser ce traumatisme, de tourner enfin cette page.